MONUMENTS ET MUSEES PARISIENS

 

LA TOUR EIFFEL

L'info du moment :

Avec 80.000 visiteurs de plus qu’en 2006, la Tour Eiffel a accueilli en 2007 près de 7 millions de personnes (6.893.000 très exactement), dont plus de 2.000 stagiaires de l’école ACCORD !

 

En 1887,Gustave Eiffel remporte le concours pour la construction d'une tour pour l'Exposition Universelle de 1889.
A l'époque cette tour haute de 300 m est le plus grand édifice du monde et ne va pas sans susciter des controverses célèbres.
Rien pourtant n'empêche le succès de l'Exposition Universelle et de ce monument qui, à travers le temps et ses multiples utilisations (antenne de la TSF, service de l'heure internationale, antenne de la radiodiffusion française), va devenir le symbole le plus représentatif de Paris.
Cette tour de 7 000 tonnes avec ses 12 000 pièces métalliques, 2 500 000 rivets a été assemblée par des monteurs acrobates.

La tour Eiffel mesure aujourd'hui 324 mètres.

- 1889 (hauteur avec drapeau) : 312,27 m
- 1991 (hauteur avec antenne) : 317,96 m
- 1994 (hauteur avec antenne) : 318,70 m
- 2000 (hauteur avec antenne) : 324m

La Tour compte 1665 marches jusqu'à son sommet (1710 à l'origine). Elle s’intègre parfaitement dans le paysage parisien.

Champs de Mars M° Bir Hakeim

Tel: 01 44 11 23 45
Ouvert: sept-juin 9h30-23h, juil-août 9h-24h TLJ (accès payant)

 

LE LOUVRE

M° Palais Royal - Musée du Louvre
Ouvert: 9h-21h30 mer-lun (accès payant)
Tél : 01 47 70 86 86 Fax : 01 47 70 86 87

En 1200 Philippe Auguste, installé sur l'île de la Cité, fait élever un château-fort près de la Seine ainsi qu'un donjon protégeant la nouvelle enceinte.
Ce château fort était situé au Nord Ouest de l'actuelle Cour Carrée et on peut encore aujourd'hui découvrir des vestiges de celui-ci dans la crypte archéologique du musée.

En 1358 Charles V décide après l'insurrection d'Etienne Marcel de transformer le Louvre en demeure royale tout en lui conservant ses défenses militaires. Ses successeurs préféreront l'Hôtel St Paul et l'Hôtel des Tournelles au Louvre. François 1er fait raser le donjon et confie à Pierre Lescot le soin de transformer le Louvre en Palais Renaissance.

Les travaux ne sont pas terminés lorsque François 1er meurt en 1547. Les ailes Ouest et Sud sont élevées sous le règne d'Henri II. Catherine de Médicis décide après la mort d'Henri II de s'installer au Louvre et veut relier le Palais aux Tuileries dont elle désirait faire un parc à l'italienne. Les travaux ne commenceront que sous le règne d'Henri IV en 1594 qui fait entreprendre la construction de la Grande Galerie en complément de la Petite Galerie.

En 1659 Louis XIII décide de faire construire le Pavillon de l'Horloge et confie le projet à Lemercier et LeVau ; le pavillon est prolongé par un corps de bâtiments Louis XIV décide d'agrandir le Louvre et confie à Le Vau le soin de quadrupler la surface de la Cour Carrée et le jardin des Tuileries est lui agrandi par Le Nôtre. Malgré ces travaux Louis XIV s'installe au Château de Versailles. Ce n'est qu'après la tourmente révolutionnaire que Bonaparte fait agrandir la place du Carrousel où il fait construire un arc de Triomphe. Il décide de faire construire l'aile qui longe la rue de Rivoli mais les travaux interrompus sous la Restauration ne seront repris que Napoléon III avec l'aide de Visconti.

Pendant la Commune en 1871, les Tuileries sont incendiées et en 1882 Lefuel est chargé de reconstruire les pavillons de Flore et de Marsan. De nos jours le Louvre a fait l'objet de multiples aménagements pour devenir le plus grand musée du monde et en 1988 a été édifiée la Pyramide de Pei qui symbolise parfaitement l'alliance de ce monument avec le temps.

 

LE PANTHEON

Place du Panthéon (5è)
Cardinal Lemoine
RER Luxembourg

Louis XV décide la construction d'une église dédiée à Ste-Geneviève après un vœu de guérison et il confie à l'architecte Soufflot le soin d'élaborer les plans de ce magnifique édifice. La construction commence en 1757 mais Soufflot meurt avant l'expiration des travaux en 1789.

L'édifice en forme de croix grecque et surmonté d'un dôme avec une lanterne est long de 130 m, large de 82 m et haut de 83 m. La somptuosité de ce monument et son style néoclassique (colonnes corinthiennes du péristyle rappelant le Panthéon de Rome) témoignent de l'architecture de l'époque dans son désir de grandeur. L'église Ste-Geneviève fut transformée durant la Révolution en un temple dédié aux grands de l'Etat comme en témoigne l'inscription sur le fronton dont le bas relief représente la Patrie distribuant des couronnes de lauriers à ses grands hommes: "Aux grands hommes la patrie reconnaissante".

Mirabeau sera le premier grand homme inhumé au Panthéon qui accueillera les cendres de Voltaire et de Rousseau. L'édifice retrouvera un temps sa vocation originale pour devenir définitivement un temple en 1885 lors des obsèques de Victor Hugo. Pierre et Marie Curie sont les derniers à avoir été inhumés dans ce lieu hautement symbolique.

 

 

Pour en savoir plus